Satan est le premier libre penseur et Sauveur du monde

Satan est le premier libre-penseur et Sauveur du monde. Il libère Adam et imprime le sceau de l’humanité et de la liberté sur son front, en le rendant désobéissant.

Ainsi a déclaré Mikhail Bakunin, le philosophe anarchiste russe. Jéhovah, Allah et de nombreux autres concepts divins ont été utilisés depuis le l’aube de l’humanité pour asservir l’individu et étouffer son ascension, à la demande des intérêts particuliers, dirigeant les cliques et les coteries.

Souvent, le gouvernement et l’Église ont travaillé main dans la main pour écraser l’esprit humain. Qu’en est-il donc de Satan, que Bakounine a salué comme le premier libre-penseur et libérateur de l’homme?

Est-ce un paradoxe que ce père de l’anarchisme devrait s’identifier à une telle figure, car Satan n’est-il pas simplement un autre Dieu-despote?

Non! Satan – qu’il soit défini comme un symbole, un archétype ou un littéral entité n’est pas Dieu, mais Anti-Dieu. Que voulait dire Bakounine, avec son allusion à la libération d’Adam par désobéissance? Se tourner vers les judéo-chrétiens les écritures nous trouvons que c’est Satan qui a offert à l’humanité le choix du libre arbitre ou de l’esclavage continu du dieu-tyran.

La première, un couple humain archétypique a choisi la liberté et a volontairement désobéi au le tyran divin a pris le fruit de l’arbre de la connaissance, la conscience de soi et la capacité de pensée indépendante. (Genèse 2-3).

Satan est représentatif de la liberté de la tyrannie divine et du culte de superstition ignorante. Le satanisme et le «  culte du diable  » sont antithétiques plutôt que synonyme, car ce dernier substitue simplement Satan à Jéhovah / Jésus; l’adorateur du diable est un chrétien inversé.

QU’EST-CE QUE SATAN?

Qui ou quoi est donc Satan? Une figure malveillante d’aspect hideux exigeant que ses adhérents lui baisent le cul en hommage? La bonne blague. Ce qui suit est une description plus juste de Satan, donnée par Paul Carus, auteur de The History of The Devil:

«Le mal personnifié paraît à première vue répugnant. Mais plus nous étudions la personnalité du diable, le cela devient plus fascinant. Au début de l’existence le Malin est l’incarnation de tout ce qui est désagréable, puis de tout ce qui est mauvais et immoral. Il est la haine, la destruction et l’anéantissement incarné, et en tant que tel il est l’adversaire de l’existence, de la Création, de Dieu.

Le diable est le rebelle du cosmos, l’indépendant dans l’empire du tyran, l’opposition à l’uniformité, la dissonance dans l’universel l’harmonie, l’exception à la règle, le particulier en l’universel, le désir d’originalité, qui bouleverse l’ordonnance de Dieu qui applique un genre défini de conduite.

il renverse la monotonie qui imprègne les sphères cosmiques si chaque atome dans l’inconscient droiture et avec une obéissance pieuse suivis servilement un cours généralement prescrit.  » Satan est l’incarnation de ces forces qui mènent au progrès et ascension humaine en bouleversant l’ordre statique. Ainsi, nous voyons le la justification de la défense de Satan par Bakounine, car il est le proto-anarchiste.

Vous le voyez, Satan est le libérateur, êtes vous d’accord?

3 thoughts on “Satan est le premier libre penseur et Sauveur du monde

  1. KADINA René Paul says:

    Bonjour je suis intéressé par le satanisme, j’aimerais être au service de Satan afin d’être immensément riche et avoir les pouvoirs et la protection dans tous les domaines. Comment faire ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *