Baphomet : Décoder les symboles sur la statue du temple satanique

Voici un décodage de la merveilleuse statue de Baphomet, du temple satanique.

Le prénom Baphomet

Le nom remonte à l’Inquisition et à la torture des Templiers vers 1100 qui, selon les chroniqueurs français des Croisades, avouèrent adorer une idole païenne appelée Baphometh.

Certains érudits pensent que « Baphomet » était simplement une corruption de « Mahomet » – le prophète Mahomet.

Mais au fil des ans, au fur et à mesure que le mystère et la spéculation autour des Templiers se sont développés, les interprétations du mot et de sa signification ont également augmenté.

Une interprétation élaborée a même conduit l’intrigue dans le thriller historique de Dan Brown Da Vinci Code, où le mot Baphomet est décodé et traduit pour signifier « Sophia » ou sagesse.

Baphomet de Lévi

Baphomet de Lévi

L’image moderne la plus connue de Baphomet a été dessinée en 1856 par l’occultiste français Eliphas Levi, dans son livre Transcendental Magic: Its Doctrine and Ritual.

Il envisageait un hermaphrodite ailé avec une torche entre ses cornes et un pentagramme sur son front.

Ses bras portaient les mots latins SOLVE (séparer) et COAGULA (rejoindre) – les pouvoirs de « lier et délier » usurpés par Dieu.

Le dessin de Levi a été l’inspiration pour le nouveau monument du temple satanique.

« Il contient tous ces opposés binaires – au-dessus et en dessous, en partie animal, en partie humain. Mâle et femelle », explique Greaves.

« Il incarne les contraires et célèbre les contrastes. »

Salut à deux doigts

Deux doigts de la main droite pointent vers le haut et deux de la main gauche pointent vers le bas, ce qui signifie « comme ci-dessus, donc ci-dessous ».

Ces mots et le geste qui les accompagne sont familiers aux occultistes. Ils sont tirés des œuvres anciennes d’Hermès Trismégiste, dont les écrits sont devenus populaires pendant la Renaissance et la Réforme.

L’expression est également utilisée en relation avec la science, l’univers et Dieu, mais Levi a écrit qu’en faisant le geste, son Baphomet « exprime l’harmonie parfaite de la miséricorde avec la justice ».

Deux jeunes enfants

Statue de Baphomet

« Nous espérons que les enfants verront cela comme une belle œuvre d’art – il n’y a rien à craindre. C’est ce que les enfants symbolisent », déclare Greaves.

« Le visage de la chèvre a une expression neutre. Ce n’est pas démoniaque, féroce ou monstrueux – comme les gens le prétendent – si vous le regardez sans le bagage culturel. »

Mais les enfants n’ont-ils vraiment rien à craindre de Satan ?

« Je ne pense pas que les enfants qui s’approchent du monument sans être sensibilisés par la propagande y trouveront quoi que ce soit d’horrible », a déclaré Greaves.

« Mais nous ne voulons pas endoctriner les enfants. Pour la plupart, les enfants sont contraints à la religion. C’est quelque chose que nous ne voulons absolument pas faire. »

Le Caducée

Sur le ventre du Baphomet se trouve un ancien symbole grec de deux serpents enlacés autour d’un bâton – le bâton qui était porté par Hermès et les hérauts en général.

Le caducée symbolise le commerce, la négociation et la réciprocité et a été coopté dans le Baphomet par Lévi.

« Pour nous, cela symbolise la réconciliation des contraires – comme avoir un monument satanique en face d’un monument chrétien », explique Greaves.

« Nous pensons que c’est un message puissant quand il se trouve en face des Dix Commandements – vous pouvez avoir ces dualités, ces différences sans conflit. »

Seins

Levi’s Baphomet était un hermaphrodite, avec des seins, « mais nous avons enlevé les seins », dit Greaves. Le Temple ne voulait pas s’impliquer dans un débat sur le genre qui pourrait détourner l’attention de ce qu’il croit être les messages les plus importants du Baphomet.

Au lieu de cela, dit-il, le garçon et la fille reflètent ce « dualisme homme-femme » vu dans Baphomet de Levi.

Pentacle

Baphomet
légendeUn premier rendu de la statue et du trône – avec le pentagramme inversé

Vu à la fois sur le front du Baphomet et sur le trône derrière lui, le pentagramme est un symbole satanique largement reconnu – et apparaît souvent à l’envers.

La croix de Saint-Pierre est également souvent inversée – comme c’était le cas lors de la cérémonie d’inauguration du temple satanique.

« Cette inversion est la perception de Satan. Elle demande aux gens de reconsidérer leur ancrage culturel, de regarder les preuves et de reconsidérer leurs valeurs », explique Greaves.

« Vous avez cette vision unilatérale avec la religion institutionnalisée comme arbitre de la rectitude morale.

« Cela les empêche de se demander s’ils pourraient se tromper aujourd’hui sur des questions telles que le mariage homosexuel et les droits reproductifs.

« Il est vrai qu’il n’est pas nécessaire de s’identifier à Satan pour assumer ces causes. Mais l’image de Satan résonne pour nous. »

Événement du Temple satanique

Torche entre les cornes

« Le flambeau de la connaissance est la corne du milieu – il glorifie la poursuite du savoir. Nous y accordons une grande valeur – c’est vraiment au cœur de nos croyances en général », déclare Greaves.

Comme Lévi l’a écrit : « La flamme de l’intelligence qui brille entre ses cornes est la lumière magique de l’équilibre universel, l’image de l’âme élevée au-dessus de la matière, comme la flamme, tout en étant liée à la matière, brille au-dessus d’elle.

Les inscriptions

Ceux-ci n’ont pas encore été ajoutés, mais le Temple satanique a donné des détails sur leurs plans dans un communiqué l’année dernière.

Sur le devant de la statue, au-dessus du pentagramme inversé, figurera l’un des sept principes fondamentaux du temple satanique : « L’esprit de compassion, de sagesse et de justice doit toujours prévaloir sur la parole écrite ou parlée. »

L’arrière de la dalle de pierre affichera un passage de l’œuvre dramatique de Lord Byron, Caïn, qui se lit comme suit : « Alors qui était le démon ? Celui qui ne vous laisserait pas vivre, ou celui qui vous aurait fait vivre pour toujours, dans la joie et la puissance de la connaissance ? »

Qu’est-ce que le temple satanique ?

Inauguration de la statue

Le groupe se décrit comme « satanistes, laïcs et défenseurs de la liberté individuelle ».

« Nous comprenons la figure satanique comme un symbole de la nature inhérente de l’homme, représentant du rebelle éternel, de la recherche éclairée et de la liberté personnelle plutôt qu’une divinité ou un être surnaturel.

« Nous assurons activement la sensibilisation et participons aux affaires publiques où les problèmes pourraient bénéficier d’idées rationnelles et sataniques. »

Article traduit par Damian pour l’église satanique

Source : BBC

1 thought on “Baphomet : Décoder les symboles sur la statue du temple satanique

  1. Bekesika Erasto says:

    Merci beaucoup de m’avoir éclairé mais connaissances sur Baphomet
    AVE SATANAS

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *