Le temple satanique décerne des bourses d’études « Devil’s Advocate » à quatre étudiants

Le Temple satanique a décerné des bourses « Devil’s Advocate » à quatre étudiants à travers les États-Unis. Chaque élève a soumis une œuvre créative inspirée de ses propres luttes à l’école et a remporté un prix de 666 $.

Dans de nombreuses écoles à travers les États, le temps de récréation est réduit en échange de plus de temps en classe. Les budgets consacrés aux arts, à la musique et à la culture sont également réduits pour augmenter les notes des élèves dans des matières telles que les mathématiques et les sciences. Les enfants à l’esprit créatif ne voient pas leurs besoins satisfaits, mais le Temple satanique encourage les étudiants américains à s’exprimer, quelle que soit leur affiliation religieuse.

Le prix de 666 $ a été remis à un élève du primaire, un élève du collège/lycée et deux élèves du secondaire/de l’enseignement secondaire.

Le prix de l’école primaire a été remporté par Ollie du Texas. Son message était « Qu’est-ce que tu détestes le plus à l’école ? » auquel Ollie a répondu avec un essai fantastique . Une partie de l’essai d’Ollie se lit comme suit :

Voici quelque chose que je déteste : devoir écrire ce que le professeur veut que vous écriviez. J’aime beaucoup écrire mais seulement quand je peux écrire ce que je veux. Par exemple, l’année dernière, mon professeur voulait que j’écrive sur les animaux. J’ai choisi d’écrire sur les pingouins mais je voulais vraiment écrire sur les ninjas. J’ai dû faire toutes ces recherches sur les pingouins à la place. Ce n’est pas juste.

Ollie a raison ! Il devrait pouvoir écrire sur les ninjas s’il le souhaite. Voici un conseil, Ollie : la prochaine fois que votre professeur vous fera écrire sur les animaux, écrivez une histoire sur un ninja qui a un pingouin de compagnie. Ensuite, vous pouvez écrire sur les ninjas tout en faisant le devoir. C’est comme ça, Ollie, que tu bats le système.

Le prix du collège/lycée a été décerné à Julianna du Massachusetts. Son message : « Quelles choses créatives ou constructives auriez-vous accompli si vous n’aviez pas été obligé d’aller à l’école ? » Elle a écrit une pièce poétique sur le fait d’être classé uniquement par les notes que vous obtenez. Voici un premier et dernier vers de son travail :

%0
Échec total
Une honte aux yeux de l’éducation
Vous attrapez un livre mais votre main est giflée ;
Les aventures d’Ulysse doivent attendre,
car les idiots ne choisissent pas leurs sujets.

 

%100
Enfin,
le petit smiley dans le coin de votre papier
est votre récompense.
Les contes de Zeus et d’Héra ne pourraient jamais se comparer.
Avec un soupir de contentement
Vous atteignez la Théogonie d’Hésiode
Mais vous hésitez ;
Parce que les mythes ne vont nulle part
Et il y a un autre test la semaine prochaine.
Il y aura toujours un autre test.

Comme c’est incroyable ! Tu es une philosophe et une poète en devenir, Julianna. Continuez ce bon travail.

Le message pour les deux derniers prix était « Comment la scolarité obligatoire vous a-t-elle empêché de réaliser votre potentiel ? » Les prix ont été remportés par deux étudiants diplômés du secondaire : Jacqueline de Californie et Cortney de Pennsylvanie.

Jacqueline a créé une image obsédante représentant sa vision de l’éducation. « Cette pièce serait inspirée par ce que l’éducation obligatoire me faisait ressentir », a-t-elle écrit. «Ayant suivi toutes les règles et me suis surmené pour répondre à leurs attentes, les administrateurs et les enseignants qui m’ont promis de m’aider dans mes études seraient les mêmes qui me plongeraient dans un état dépressif et parleraient dans mon dos. Tout ce que je voulais, c’était du soutien et pour être encore rassuré, je n’ai reçu que des critiques sévères et des remarques sarcastiques. »

Quant à Cortney, elle a créé un graphique viscéral représentant un esprit créatif cousu de force dans un corps académique. Les deux images méritent amplement le prix de la bourse et peuvent être visionnées ici .

Félicitations aux quatre gagnants et dépensez ces 666 $ judicieusement !

1 thought on “Le temple satanique décerne des bourses d’études « Devil’s Advocate » à quatre étudiants

  1. Alvine ciswaka says:

    J ai apprécié cette œuvre de charité
    Vive les satanistes

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *